Rosanne Philippens

Rosanne Philippens

Violon

Rosanne Philippens, née à Amsterdam en 1986, commence à jouer du violon à l’âge de trois ans. Aux côtés d’une mère pianiste, une soeur violoniste jazz et un père grand fan de musique classique, elle baigne dans la musique dès son plus jeune âge.

Aujourd’hui, Rosanne se produit en soliste dans le monde entier avec des orchestres renommés. Elle a à présent échangé le violon 1/16 sur lequel elle jouait à l’âge de trois ans pour un Stradivarius de 1727 surnommé « barrere ». Ce violon est mis à sa disposition par la fondation Elise Mathilde Fonds.

Comme soliste, Rosanne voyage dans le monde entier. Son agenda comprend pour la saison prochaine des tournées et des concerts entre autres avec l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, l’Orchestre de chambre du Concertgebouw, l’Orchestre symphonique de Vancouver, l’Orchestre de la Résidence, la West-Deutsche Kammerphilharmonie, l’Orchestre de St Gallen et l’Orchestre Philharmonique des Pays-Bas.

Rosanne combine volontiers ces grands concerts avec ses propres projets plus intimistes. Elle possède par exemple sa propre série de concert à Amsterdam, intitulée The Amsterdam Salon, où elle fait connaître la musique classique à un nouveau public – projet auquel elle tient beaucoup. Dans un lieu inhabituel, la brasserie Oedipus, l’atmosphère d’un salon est recréée. Avec ses musiciens favoris, Rosanne y présente et commente largement les programmes qu’elle concocte.

Rosanne voyage durant toute l’année, rayonne à partir de Berlin où elle a élu domicile, et se produit également dans des festivals de musique de chambre dans des pays comme la Suède, la Suisse, l’Allemagne et Israël, afin de jouer avec des collègues renommés tels que Nicolas Altstaedt, Guy Braunstein, Vilde Frang, Andreas Ottensamer, Lawrence Power, etc.

Fin septembre 2017, son quatrième disque compact paraît chez Channel Classics, avec des oeuvres du compositeur russe Serge Prokofiev. Il succède à Dedications (2016) – un album qui fait entendre, en partant d’Ysaÿe, des oeuvres que des compositeurs comme Fauré, Kreisler et Saint-Saëns se sont dédiés mutuellement – et Myth (2015), un disque consacré au compositeur polonais Szymanowski. Le premier CD qu’elle grave pour ce label, Rhapsody, comprend des oeuvres de Bartók et Ravel fortement influencées par la musique populaire.

 

Prochains Concerts

Event Name Start Date
ASTRAENESCU 24 novembre 2019